Actualités Victoria's English Center

L'anglais à l'école

L'anglais à l'école

Discussion passionnée à table. Ma belle soeur monte un projet dans sa riche ville de Rouen pour faire rentrer les anglophones dans les lycées privés. Il s'agirait de les faire animer des séquences "anglais oral" pendant les pauses de midi. Elle voudrait palier les lacunes de l'anglais scolaire dans ce domaine. 

Son fils de 12 ans se lance dans une grande caricature. Il a une tête de premier de classe, le petit qui a tout écouté. Alors en anglais, il y a le verbe, le sujet et les compléments se lance-t-il. Et les temps de verbe, ce sont le présent simple, le present continuous, ça on vient de l'apprendre, le past et le past perfect. Tu te rends compte Maman, elle nous explique tout ça en Français. 

- Oui mais, créer une continuité ? Comment créer un sentiment de progression. Et puis des anglophones au lycée, ça va faire bizarre. 

- Il vaudrait mieux recréer le système, dit l'ami de la famille. C'est un peu stupide de donner 400 heures d'anglais aux mômes pour produire des gens qui ont un niveau pré-intermédiaire. On pourrait caller le système français sur le système allemand ?Anglais.gif - Formation anglais

- Jamais de la vie, clâme ma cousine, qui a dirigé une école de langue parisienne. Dans 50 ans ils y seront encore à l'éducation nationale, avec leurs notions de verbe, de sujet et d'objet, comme si une langue c'était ça. D'autant plus qu'ils n'ont pas d'argent pour faire des groupes de 8, comme dans les pays nordiques. 

- On pourrait garder les mêmes ratios économiques, objecte l'ami de la famille. On divise la classe en trois groupes de 10 environ. Le prof passe chaque fois une heure avec un des sous groupes, grâce à quoi chacun peut parler. Les autres font leur apprentissage en blended learning (apprentissage intégré) dans la salle informatique du lycée. 

- Et nous leur fournirons les accès internet... Je vois le marché potentiel de Victorias soudain multiplié par 1000. 

- Mais à court terme, revient l'ami de la famille, en se tournant vers ma belle soeur, tu devrais impliquer les profs dans ton système. Tu sais, si le prof dit que c'est bien, les parents inscriront leurs enfants. Sinon ... 

Nous avons tenu presque une demi-heure sur ce sujet. Preuve s'il en faut qu'il est loin de laisser les parents rouannais indifférents. 

24/04/2017
Jacques Chirac se vantait de ne pas parler anglais. Nicolas Sarkozy faisait semblant d'y arriver au moins un peu. Et François Hollande affichait une incompétence décomplexée.....
10/02/2017
La bonne affaire pour les demandeurs d'emploi?
La bonne affaire pour les demandeurs d'emploi? Depuis janvier 2015, le DIF(Droit Individuel de Formation) est devenu le CPF (Compte Personnel de Formation) afin que le compte de...
09/02/2017
Le BULATS (Business Language Testing Service) et le TOEIC (Test of English for International Communication) sont les grands gagnants de la réforme de la formation professionnelle...
18/12/2016
Le philisophe allemand Heinz Wismann affirme (en français dans le texte) que .. " Chaque langue portant en elle un reflet du réel, quand je décolle de la mienne pour aller vers...

Voir toutes les actualités