La CGPME tire a boulets rouges sur le CPF

C'est rare en France d'entendre ou de lire des condamnations sans appel. Quelle que soit l'indigence d'un dispositif public, les partenaires sociaux se contentent souvent de discours convenus et condamnations molles. Pas Jean-Michel Pottier, vice président de la CGPME et président de la commission formation éducation, qui tire à boulets rouges sur le CPF: "nous étions et sommes toujours contre la réforme de la formation meme si nous étions au début favorable au CPF. Cependant sa mise en oeuvre est catastrophique, pour les salariés comme pour les demandeurs d'emploi. On est parti dans un système délirant, et chacun se renvoie la balle: Pôle emploi dit "ce n'est pas nous", les promoteurs du CPF (gouvernement et partenaires sociaux, NDLR) disent "nous non plus". Ces dysfonctionnements frisent aujourd'hui le cynisme. Nous avons des propositions à faire, mais j'attends toujours un rendez-vous avec le cabinet de François Rebsamen."

Lire l'article complet dans l'Express

Notre dossier sur le CPF et les cours de langue

Commenter cet article

Soyez le premier à réagir à cet article !

Votre nom (ou pseudonyme)
Sera publié avec votre commentaire
Votre commentaire*