Le BULATS est mort, vive le BULATS LINGUASKILL !

02/09/2019

Quel OVNI ce BULATS lorsqu'il a débarqué en 2008 / 2009 ! Personne n'en avait jamais entendu parler. Il se disait adaptatif et personne ne comprenait ce que ça voulait dire. La France de l'époque ne jurait que par le TOEIC et il semblait n'y avoir aucune place pour un examen d'anglais concurrent... 

Dix ans plus tard, c'est comme si l'on avait changé de siècle. Le BULATS est devenu, grâce au CPF, la certification dominante pour la formation professionnelle continue. Il est désormais connu et reconnu par les entreprises, les recruteurs et les chasseurs de tête. Apprécié même, car pratique et objectif. Facile à faire passer et donnant une excellente appréciation du niveau d'anglais.

Linguaskill

Et patatra ! Voilà que tout change à nouveau. Cambridge transforme le BULATS en BULATS / LINGUASKILL ! Et ce n'est pas qu'un changement de nom, puisque cette nouvelle version existe désormais en deux versions, avec de l'anglais général ou de l'anglais business.

Tout savoir sur le LINGUASKILL

Il va donc falloir s'habituer à ce changement de nom. Mais pour le reste, tout s'est fait dans la continuité, et les deux LINGUASKILL sont assurés d'être appréciés pour les mêmes qualités qui ont la réussite de leur ancètre, le BULATS. Comme le dit si bien la chanson du groupe Enigma.

Things are changing,
But nothing changes,
And still there are changes,
Le roi est mort, vive le roi.

Les choses changent
Mais rien ne change
Et pourtant il y a des changements
Le roi est mort, vive le roi.