On a testé pour vous le test d'anglais LINGUASKILL !

On a testé pour vous le test d'anglais LINGUASKILL !

Linguaskill Anywhere

Cela fait maintenant plus d'un an que nous avons introduit le LINGUASKILL,  et nous en avons réalisé quelques milliers. Alors que penser de cette certification phare de Cambridge Assessment et grand concurrent du TOEIC. Sous la houlette de Anja, notre responsable examens, voici le bilan que nous tirons de cet examen qui n'en est plus à son banc d'essai.

De plus en plus reconnu

La valeur #1 d'un diplôme, n'est-ce pas la reconnaissance qu'il confère ? Associé au nom de Cambridge Assessment (+ 5 millions de certifications par an), le Linguaskill assurait au niveau mondiale mais souffrait en France de la domination du TOEIC, beaucoup plus implanté que lui dans l'éduction supérieure. Cette situation a radicalement changé depuis la pandémie de Covid19. Le Linguaskill disposant dès 2019 d'une solution fiable de supervision à distance, le Linguaskill Anywhere, il a été plébiscité par les étudiants en manque de places d'examen, restrictions sanitaire oblige. En 2020 nous avons comptabilisé plus d'une centaine de Grandes Ecoles et d'Universités qui ont accepté le Linguaskill, et la tendance se poursuit en 2021.

En matière formation professionnelle continue et de CPF par contre, la domination du Linguaskill est restée inchangée, comme son prédécesseur le BULATS.

La version “anglais général” plébiscitée

Le LINGUASKILL a bouleversé les habitudes en introduisant une version "anglais général" qui se démarque de l'orientation "anglais business" qui étaient la norme avec les TOEIC et BULATS. Cette version est plébiscitée par les étudiants et les stagiaires CPF qui la choisissent à 90% parce qu'ils la considèrent plus facile que la version "Linguaskill Business". On se demande au passage pourquoi certaines écoles d'ingénieur continuent à imposer la version business ? On ne demande pas aux étudiants de HEC de passer un test d'anglais éléctronique ? Alors pourquoi exiger des ingénieurs qu'ils maîtrisent le vocabulaire des grandes écoles de commerce ? Mais que veut dire vocabulaire général ? Notre de la session d'essai, les thèmes ci-dessous ont été relevés. Mais à ne pas prendre au pied de la lettre, Cambridge change régulièrement les questions de son test.

  • La météo et le temps qu'il fera.
  • Les déplacements, les voyages, les transports.
  • Les achats et le shopping.
  • La communication et les réseaux sociaux.
  • La pêche au saumon en Alaska.
  • La gestion des parcs publics dans une grande ville américaine.
  • L'apprentissage du Do It Yourself (DIY) ou bricolage.
  • Les bénéfices sociaux des jeux vidéo.
  • Des petits soucis de santé.
  • La gestion des repas.
  • De nombreuses questions en rapport avec des thèmes relationnels, la façon d'aborder les gens, de discuter de quelque chose.
  • De nombreux thèmes d’actions en rapport avec le comment du pourquoi d'une action donnée.
  • Etc.

Le “Linguaskill 4 skills”, alternative au TOEFL et à l'IELTS

Toujours est-il que le choix de la version du Linguaskill n'est pas si simple que ça, puisqu'il existe aussi un Linguaskill 4-Skills (lire, écrire, écouter, parler), elle aussi en version général ou business. Le 4 skills est choisi par 1 à 2 % des candidats, généralement dans l'optique de présenter un dossier plus complet qu'avec le Linguaskill ordinaire, ou de profiter des modalités plus souples du Linguaskill Anywhere (à distance) pour remplacer un TOEFL ou un IELTS.

nous avaient habitués à des certifications orientées vocabulaire professionnel, le LINGUASKILL nous oblige à choisir, anglais général ou anglais professionnel ? La version "anglais général" est plébiscitée par les candidats, qui la considèrent plus facile et la choisissent à plus de 90% quand on leur en laisse le choix.   Le LINGUASKILL est la première certification destinée au grand public à la proposer. C'est aussi la version qui retient l'attention de la plupart des stagiaires que nous avons questionnés, soulagés de ne pas avoir à apprendre du vocabulaire business dont ils n'ont pas nécessairement besoin. Un bon point donc pour le LINGUASKILL.

Le Linguaskill est-il facile ?

Soyons cash, le Linguaskill n'est pas, au premier abord un test facile. Logique puisque le test LINGUASKILL est adaptatif, c'est à dire qu'il adapte le niveau des questions à celui du candidat. L'algorythme cherche donc à situer le niveau à partir duquel chaque candidat sera en difficulté. Les candidats que nous avons interrogé lors de nos bancs d'essai ont pour la plupart fait état d'un sentiment de pénibilité. On est sous pression pendant la majeure partie de l'examen. Quel que soit leur niveau d'anglais, les candidats sortent pour la plupart du Linguaskill en disant "qu'est-ce que c'était difficile !". Ce qui ne les empêche nullement d'avoir d'excellent scores. Car le Linguaskill n'envoie des questions vaches et dans les coins qu'aux candidats qui sont à la hauteur.

Par contre, le Linguaskill ne stresse pas les candidats sur la gestion de leur temps comme le TOEIC. Chacun peut parcourir l'examen à son rythme et le temps imparti est presque toujours suffisant, de nombreux candidats terminant à l'avance.

Un examen pratique et moderne

Côté pratique, le Linguaskill se passe en ligne exclusivement. Il n'a pas besoin d'être planifié à l'avance, sauf pour la version supervisée à distance où les délais sont courts (entre 24 et 48 h généralement). Une fois que le candidat dispose de son code d'examen, il ne lui faut qu'une minute ou deux pour démarrer le test. S'il ne s'est pas préparé au Linguaskill précédemment, le tutoriel ci-dessous, plutôt bien fait lui présente les principales étapes de l'examen.

 

Conseils pour vos cours d'anglais

Les Conseils VICTORIA'S English

Pour réussir le Linguaskill, il faut avant tout garder son sang froid. Ne pas se laisser démonter par la difficulté apparente des questions. Bien prendre le temps de comprendre les énoncés et de trouver l'information recherchée. Tout mouvement de panique se paye comptant. Ainsi, des personnes qui parlaient bien l'anglais ont pu se ramasser les pieds dans le tapis avec de mauvais scores parce qu'elles ne s'étaient pas renseignées sur l'examen et n'avaient pas pris le temps de le préparer. En repassant un Linguaskill, ces mêmes candidats désormais prévenus ont amélioré significativement leur score (20 points ou plus) grâce à une meilleure gestion de l'examen. Et 20 points au Linguaskill, cela représente l'écart entre un niveau B1 assez bas et un niveau B2 !

Les candidats qui sont un peu juste côté points peuvent avoir recours au "Linguaskill composite" qui leur permet de panacher leur meilleurs scores à deux sessions de test réalisées à moins de 3 mois d'intervalle.

Le Linguaskill Composite

 

Une ergonomie perfectible

Diplômes Linguaskill

Côté look, le test d'anglais LINGUASKILL est dans la norme internationale. C'est-à-dire plutôt moche et avec une ergonomie fonctionnelle mais minimaliste. On penserait qu'une maison aussi célèbre que Cambridge saurait réserver un petit budget pour un designer digne de ce nom... Toutes les fonctionnalités y sont pourtant. Mais ce look uniformément gris et jaune n'est pas aussi moderne que le contenu de l'examen lui-même... Dommage !

Des résultats immédiats

Côté résultats, il faut moins de 5 minutes pour les avoir et les imprimer, ce qui est un réel plus (sauf pour la version à distance, où ils ne peuvent être imprimés qu'après obtention du rapport de supervision). Les résultats sont exprimés en niveaux de langue européens (CECRL), le diplôme est clair et fait bien le job. Les résultats sont par ailleurs opposables et vérifiables en ligne via le "Linguaskill Results Service" ce qui est une très bonne chose pour la sécurité du test.

Linguaskill Results Service

Un test moins prévisible

Moins prévisible que le TOEIC, la certification Linguaskill est, du point de vue des professionnels, un test d'anglais qui donne une évaluation plus objective du niveau des candidats. C'est un atout dont les recruteurs se sont emparés depuis longtemps, mais qui n'est pas forcément du goût des candidats, qui pouvaient penser le TOEIC plus facile à bachoter et à réussir en s'appuyant sur du par coeur.

Qu'on ne s'y méprenne toutefois pas ! En rachetant en 2020 un concurrent plus technologue qu'eux, ETSGLOBAL a montré qu'ils veulaient rester dans la course, et très probablement moderniser le TOEIC afin qu'il fasse jeu égal avec le Linguaskill.

Se préparer au Linguaskill

Linguaskill Anywhere
Listening & Reading

85 € TTC - Planification après l'inscription

 

 S'inscrire (Listening & Reading)

  • Version 2 compétences, comme le TOEIC
  • Supervision à distance homologuée Cambridge.
  • Vocabulaire General ou Business au choix.
  • Planification 1 j à 3 mois après l'inscription, 24h/7j.
  • Envoi du diplôme 3 j ouvrables après le test. 
  • Durée: 85 minutes + 60 minutes mise en route.

Instructions détaillées 2 skills

Linguaskill Anywhere
4 skills

155 € TTC - Planification après l'inscription

 

 S'inscrire (Version 4 skills)

  • 4 skills - Listening, Reading, Speaking, Writing
  • En 2 fois à distance (2 x 2 compétences).
  • Vocabulaire General ou Business au choix.
  • Planification 1 j à 3 mois après l'inscription, 24h/7j.
  • Envoi du diplôme 3 j. ouvrables après. 
  • Durée: 2 h 30 examen + 2 x 60' mise en route.

Instructions détaillées 4 Skills

Photo : freepik.com

Commenter cet article

Soyez le premier à réagir à cet article !

Votre nom (ou pseudonyme)
Sera publié avec votre commentaire
Votre commentaire*