Ziggourat : La tour de Babel à l'origine de l'apprentissage des langues

Cours d'anglais, le dictionnaire impertinent

Ziggourat: la tour de babel à l'origine de l'apprentissage des langues

Ziggourat, n.m. : Dit-on un zigurat ? Un Zigourat Une ziggourat ? Qui le sait encore ? Mais il fallait bien une entrée pour la lettre Z dans ce dictionnaire impertinent des cours d'anglais. Et puisque le mot correspondant à Babel, Tour de Babel était déjà pris, il était opportun d'utiliser le symbole le plus évident de la tour de Babel, le Zigurat ! Cette construction étrange issue de la civilisation babylonienne est associée depuis la nuit des temps à l'apprentissage des langues. Sur la photo ci-dessus, on peut admirer ce qu'il reste du Zigurat de Choga Zanbil, en Iran.

Les hommes voulurent construire une tour pour arriver à la hauteur des Dieux. Afin de faire capoter l'aventure, ceux-ci infligèrent aux hommes une malediction sans pareil: ils parleraient tous dorenavant des langues différentes. La tour de babel est aujourd'hui plus connue sous le nom d'usine à gaz, mais elle reste associée au secteur de la formation continue.

Il y a Pôle Emploi qui oriente les gens vers des cours d'anglais. Il y a les OPCA qui financent les dites formations. Ils y a des fonds européens qui contribuent au financement des mêmes formations. Il y a des conseils généraux qui ont leur mot à dire sur l'orientation de ces formations. Il y a des ex-employeurs qui contribuent des heures de CPF d'anglais aux dites formations. Il y a un organisme de formation qui produit des papiers pour tout le monde aussi vite qu'il le peut. Et au milieu, il y a un stagiaire qui voudrait bien, quand on aura fini de signer des papiers, apprendre l'anglais. 

En Savoir plus : Cours d'Anglais, Le Dictionnaire