La prononciation de l'anglais

Faut-il travailler sa prononciation de l'anglais ?

Prenez confiance dans votre façon de parler !

Module de formation gratuit de 6 heures environ avec enrégistrements et exercices pour maîtriser la prononciation de l'anglais et ne plus trébucher sur ses mots.

Ecoutez donc quelques Français parler l’anglais. La plupart ont un accent en anglais marqué et reconnaissable. Ah les frenchies, dit-on à l’étranger, où nous sommes tout de suite identifiés. Mais derrière cette question d'accent, pas forcément importante, s'en cache une autre, celle de la prononciation. Nombre de personnes hésitent quand à la façon exacte de prononcer l'anglais. Faut-il dire sheep comme sheet ou comme ship ? Bed comme bid, comme beep ou comme bread ? Il faut dire que l'orthographe anglaise n'est d'aucune assistance. Car les mêmes sonorités de voyelles peuvent s''écrire de multiples façons. Ainsi grey, day et neigh se prononcent parreil. alors comment s'y retrouver ? 

La question se pose alors, faut-il se donner la peine de travailler sa prononciation de l'anglais ?

Oui absolument !

C'est en sachant prononcer correctement que l'on prend confiance dans son expression orale ! Que l'on améliore sa diction et que l'on cesse de trébucher sur les mots ! C'est pour cela que nous avons créé un module de formation gratuit sur ce thème. On y apprendra l'énonciation correcte des voyelles et un moyen visuel pour améliorer sa diction On travaillera les consonnes problématiques "H" et "TH" ainsi que  l'intonation des phrases.

Quelques idées reçues sur la prononciation

Accent Anglais 8

Il est fondamental de bien prononcer

VRAI, affirme notre responsable pédagogique après de nombreuses années d’expérience. Autant on peut se passer d'un bon accent anglais, autant il est essentiel de prononcer correctement. Ne plus trébucher sur les mots, ne plus hésiter sur l'accentuation de la phrase, se sentir sûr de sa diction en anglais

Accent Anglais 7

La prononciation anglaise est difficile

FAUX, disent les stagiaires. La prononciation est une dimension sensorielle, proche du théâtre, et plutôt ludique de l'anglais. Autant s'amuser un peu en formation, et gagner en confiance en soi puisqu'on n'hésite plus sur la façon de formuler les mots et d'accentuer les phrases. Et si l'on s'appuie sur son oreille plutôt que sur l'orthographe, c'est plutôt facile. 

Accent anglais 4

Il suffit de prononcer à la française

C'est ce que prétendent les partisans du globish, espèce d'anglais simplifié prononcé n'importe comment. Certes, cela suffit pour se faire comprendre d'un chauffeur de taxi. Mais pas pour passer pour quelqu'un de raisonnablement éduqué ou se faire respecter à l'étranger. 

Accent anglais 6

C'est essentiel pour se sentir sûr de soi

VRAI disent les stagiaires. Du moment qu'ils n'hésitent plus sur la prononciation des mots ou sur l'intonation de la phrase, ils peuvent parler de façon plus naturelle et se sentir beaucoup plus sûrs de leur élocution. Autant dire qu'ils se sentent beaucoup plus sûrs d'eux en anglais. 

Accent Anglais 2

Les séries aident à prononcer l'anglais

VRAI disent de nombreux jeunes qui se nourrissent de séries américaines. Ou plutôt Yeah … Yeah I wanna have a good accent … Ils sont aujourd’hui nombreux à s’être approprié des accents de contrées lointaines qu’ils n’ont jamais visité (le Texas par exemple…) tout simplement parce qu’ils ont regardé encore et encore les mêmes épisodes de série en VO, et bien souvent en répétant les répliques de leurs acteurs préférés.

Accent anglais 1

Il faut parler avec l'accent british

FAUX, la plupart des gens n'ont pas besoin d'apprendre un accent spécifique, sauf si cela leur fait plaisir de le faire (ou s'ils s'appellent Céline Dion et qu'ils ont besoin de sonner 100% anglophone lorsqu'ils chantent). 

Les conseils VICTORIA'S English

Fort de ces constats, la philosophie VICTORIA'S English est de décomplexer les stagiaires lorsqu'ils viennent prendre des cours d'anglais :

  • chaque accent convient, du moment que la personne se sent bien avec.
  • ce n'est pas indispensable de parler avec un "bel accent".
  • il est optionnel de s'entraîner à parler avec un accent anglais ou américain
  • etc.

Toutefois, chaque stagiaire se doit d’apprendre un minimum de prononciation de l'anglais. Faute de quoi il ne sera pas compréhensible pour les anglophones. Et ceux qui veulent aller plus loin sont encouragés à le faire. Car c'est en maîtrisant la prononciation que l'on obtient une réelle satisfaction sensorielle et le sentiment de "maîtriser l'anglais".

Conseils pour vos cours d'anglais