Traduire dans sa tête, une bonne stratégie pour parler anglais ?

Cours d'anglais, le dictionnaire impertinent

Traduire l'anglais dans sa tête

Nombreux sont les français qui traduisent dans leur tête afin de parler anglais... Pas toujours une stratégie gagnante !

De quoi parle-t-on ? La stratégie de traduction est connue de tous les formateurs en anglais. Ils ont face à eux des stagiaires à qui l'on pose par exemple une question en anglais. Ils traduisent la question en français dans leur tête, préparent leur réponse en français et la retraduisent en anglais.

Cette stratégie a été favorisée par les professeurs d'anglais à l'école qui ont passé beaucoup de temps à parler en français de textes en anglais, ou à expliquer en français des concepts et du vocabulaire en anglais.

Il existe de nombreuses controverses sur les vertus de la traduction dans l’apprentissage d’une deuxième langue : s'agit-il d'une stratégie qu'il faut encourager chez les stagiaires ? Cela dépend probablement de l'objectif des apprentissages : communication orale, ou écriture de textes ?

 

Les avantages de la traduction

La traduction a un avantage principal: elle permet d'aider à « débloquer » une personne confrontée à quelque-chose qu’elle ne comprend vraiment pas : un mot ou une phrase.

Pour un stagiaire, c'est aussi l'expédient le plus rapide pour apprendre le sens d'un nouveau mot: le regarder dans le dictionnaire !

Les professeurs d'anglais ne doivent donc pas se priver de l'utiliser, au moins de temps en temps. Sans généraliser la pratique ni perdre de vue ses inconvénients détaillés ci-dessous.

 

Les inconvénients de la traduction

Les deux principaux inconvénients de la traduction sont simples à identifier : elle ralentit le débit de celui qui utilise cette stratégie, elle le fatigue, et elle favorise les incompréhensions !

Quand on utilise sa langue maternelle, avant même que  l'interlocuteur ait terminé sa phrase, on a déjà compris son propos et préparé sa réponse. Le mieux, en anglais ou dans une deuxième langue, serait de tendre vers cet objectif. Car la traduction ralentit sérieusement le débit et tue la communication orale.

De la même façon, la traduction fatigue celui qui utilise cette stratégie, car il utilise deux langues dans son cerveau en même temps et fait deux fois plus de travail que celui qui raisonne directement en anglais (ou dans une autre langue qui n'est pas sa langue maternelle). Au bout d'une heure, il n'en peut plus ! Alors que celui qui pense directement en anglais ne ressent pas de fatigue particulière.

Il est par contre paradoxal de penser que les stratégies de traduction favorisent l’incompréhension et les qui pro quo. Pourquoi ?

  • Parce que les faux-amis induisent en erreur : an affair en anglais veut dire “une histoire d’amour” et non "une affaire", mbecil en espagnol signifie “handicapé mental” plutôt qu’imbécile.
  • Parce que la construction des phrase est différente selon les langues. Comment dit-on son âge en anglais ? I’m 32 years old, "je suis 32 ans vieux“ ! Et en japonais ? Moi au sujet de, 32 de années suis...
  • Parce que la grammaire et les temps des verbes diffèrent selon les langues, et là encore, la traduction pose problème ! En espagnol on utilise le passé simple quand en français on utilise le passé composé. Le preterit n’a pas d’équivalent en français, sans parler des fameuses "déclinaisons" allemandes…

L'innéficacité des stratégies de traduction est mise en évidence par tous ceux qui regardent des séries télé en VOST FR... L'espoir faisant vivre, ils pensent que lire le français tout én écoutant l'anglais va leur faire du bien. L'expérience montre que ce n'est guère le cas, et seuls ceux qui regardent les séries en VO (quitte à avoir un dictionnaire sous la main) font de réels progrès...

 

Ne pas être dogmatique !

Comme toujours dans l’apprentissage, il faut fuir le dogmatisme et respecter l’individu, ses objectifs, son mode de fonctionnement, ses préférences d’apprentissage.

Mais il ne faudrait pas perdre de vue que certaines stratégies sont plus efficaces que d’autres, plus rapides et plus adaptées. Et que ces stratégies cognitives, gestes mentaux de base, s'appenent essentiellement tôt dans la vie, donc à l'école.

 En Savoir plus : Cours d'Anglais, Le Dictionnaire

Pour aller plus loin...

 

14/06/2018
La fabrique à destins. Dans le cadre de la réforme de la formation professionnelle continue, le Ministère du Travail et la FFP lancé au printemps 2018 un hackaton (concours de ...
02/02/2018
Le TOEIC Listening and Reading  est l’une des certifications d’anglais les plus utilisées aux niveaux professionnel et scolaire pour l’obtention d’un diplôme. ETS Global l’édit...
16/11/2017
Sortie de 200% BULATS, le livre pour la préparation du BULATS. Nous sommes fiers d'annoncer la sortie de 200% BULATS, le nouveau livre de référence pour la préparation du BULAT...
17/09/2017
Nos stagiaires ne sont pas très nombreux à nous demander de les préparer à rentrer dans les Universités de Oxford et Cambridge. Au moment où les jeunes français subissent d'abo...

Voir toutes les actualités

Ce site utilise Google Analytics. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.